Quel budget prévoir pour un diagnostic immobilier ?

Effectuer un diagnostic immobilier est obligatoire dans le cadre de la vente ou de la mise en location d’un bien immobilier. Les résultats de diagnostics doivent être joints dans le Dossier de Diagnostics techniques (DDT). Quels sont les différents types de diagnostics immobiliers ? Et combien de budgets prévoir pour ses diagnostics ?

Les diagnostics immobiliers lors de la location

Dans le cadre d’une location, le propriétaire doit effectuer certains diagnostics immobiliers obligatoires qui doivent être annexés au contrat de location.

Sont obligatoire en cas de location :

  • Un diagnostic plomb pour un bien construit avant le 1er janvier 1949,
  • Un diagnostic loi Boutin pour une maison mesurant plus de 8 m² surface,
  • Un DPE ou diagnostic de performance énergétique lorsque la construction est supérieure à 50 m²,
  • Un état des risques naturels et technologiques pour le bâtiment dans les zones à risques.

Cependant, certains diagnostics ne sont pas obligatoires, mais constituent par contre des informations utiles pour le locataire. C’est le cas du diagnostic amiante, il est à fournir à la demande du locataire.

Les diagnostics immobiliers lors de la vente

Il existe 8 diagnostics immobiliers obligatoires dans le cadre d’une vente d’un bien immobilier :

  • Un diagnostic amiante pour toute maison ayant obtenu leur permis de construire avant le 1er juillet 1997. Il permet de vérifier s’il y a des matériaux nocifs dans le bâtiment,
  • Un diagnostic CREP dans le cas où le permis est délivré avant le 1er janvier 1949. Il contribue à la vérification de degré de concentration de plomb.
  • Un diagnostic loi Carrez pour tout bâtiment mesurant plus de 8 m².
  • Un DPE pour les maisons, dont leurs surfaces, mesure plus 50 m². le DPE est valable pour 10 ans.
  • Un diagnostic termite pour les biens immobiliers situés dans les zones infestées. Ce diagnostic est valable pour une durée de 6 mois.
  • Un état des risques naturels et technologiques pour tous les bâtiments implantés dans les zones à risque. Il permet d’analyser les conséquences en cas de risques naturels (inondation, tremblement de terre…) et les effets technologiques (déchets d’usine).
  • Un diagnostic gaz et un diagnostic électrique sont nécessaire pour les bâtiments dont les installations sont âgées de plus de 15 ans. Ces diagnostics sont valides pour une durée de 3 ans.
  • Le tarif d’un diagnostic immobilier

Chaque diagnostiqueur possède ses propres tarifs, car il n’existe pas de seuil qui encadre les prix de la prestation. Le prix d’un diagnostic immobilier est déterminé en fonction de la surface, du nombre de pièces,de la localisation de votre bien ainsi que de sa nature (appartement ou maison). Il faut aussi savoir que le niveau de concurrence des diagnostiqueurs près de chez vous joue aussi un rôle dans la détermination du prix d’un diagnostic. Ainsi, pour avoir un meilleur tarif, il est important de consulter plusieurs diagnostiqueurs et comparer leurs offres.

En effet, pour connaitre le budget à prévoir pour votre diagnostic, voici quelques indications qui révèlent une fourchette prix :

  • Diagnostic amiante : compris entre 70 et 165 euros
  • Diagnostic plomb :compris entre 120 et 275 euros
  • Diagnostic gaz : indépendant de la surface, entre 85 et 150 euros
  • Diagnostic électrique : entre 60 et 150 euros
  • DPE : compris entre 65 et 145 euros.
  • Loi carrez : entre 60 et 135 euros.
  • Diagnostic termite : entre 20 et 200 euros
Ajouter un commentaire