Les loyers des PME en difficultés moratoires

La Confédération nationale du logement (CNL) a réclamé la suspension des loyers et des factures des particuliers. Parmi les mesures annoncées par le Président de la République, Emmanuel Macron, il a bien été question de temporisation de loyers des PME en difficulté. Cela concernerait les factures d’eau, de gaz, d’électricité ainsi que les loyers, tous en suspension, a déclaré le chef de l’État. Masse de commerces ont fermé leur porte depuis samedi pour freiner la propagation du covid-19. Emmanuel Macron a donc publié des mesures pour venir en aide les PME à faire face aux désagréments liés à la pandémie, particulièrement les suspensions des loyers et des factures.

Emmanuel Macron a également annoncé une enveloppe de 300 milliards d’euros de garanties pour les prêts aux PME touchées par la crise du Covid-19. « Aucune entreprise ne sera livrée au risque de faillite », a affirmé le Président de la République. Il ajoute que celles qui font face à des adversités n’auront rien à dépenser, ni sur les impôts, ni sur les cotisations sociales. Il a également annoncé que les factures d’eau, de gaz et d’électricité, mais aussi des loyers, seraient mises en suspension pour les PME. Le ministre de l’économie a déclaré une mobilisation imminente de 45 milliards d’euros pour venir en aide aux entreprises et aux salariés.

Qui est concerné par la suspension des factures et des loyers ?

L’État est bien au soutien des PME. Le lundi 16 mars 2020, Emmanuel Macron a promis une garantie des prêts bancaires offerts aux entreprises pour écarter les faillites causées par la crise économique provoquée par la pandémie de Covid-19. « Aucune entreprise ne sera livrée au risque de faillite », a affirmé le chef de l’État. Le ministre de l’économie a également précisé le mouvement d’un « fonds de solidarité », minimum un milliard d’euros, pour les petites entreprises, les micro-entrepreneurs et les indépendants ayant moins d’un million d’euros de chiffre d’affaires.

Mais avant même la prise de décision de l’État sur le sujet, Philippe Journo, président de la Compagnie de Phalsbourg, investisseur et gestionnaire de projets immobiliers en France a annoncé : « Nous avons décidé d’annuler purement et simplement tous les loyers dus par nos clients enseignes non-alimentaires pendant les fermetures administratives, soit à ce jour entre le 15 mars et le 15 avril 2020 », cela dans le but de montrer leur solidarité envers les commerces physiques.

Ajouter un commentaire